in

19 000 PokéStops Pokémon Go vont disparaître

Au Japon, Pokémon Go va connaître un changement majeur qui sera perceptible à partir du 1er novembre : plus de 19 000 PokéStops et gyms vont complètement disparaître du jeu.

En effet, le magasin 7-Eleven au Japon a annoncé que le partenariat avec Nintendo et Pokémon Go prenait fin. Grâce à ce partenariat, presque chaque magasin de la chaîne dans le pays asiatique était soit un PokéStop, soit une salle de sport, ce qui était très pratique pour les deux parties.

Cependant, le partenariat prend fin à la date prévue, ce qui signifie que le nombre de PokeStops sera fortement réduit. On ne sait pas encore si Niantic remplacera ces points d’intérêt dans le jeu par des PokeStops et des salles de sport à proximité, ou si ces espaces seront finalement laissés vides.

Quoi qu’il en soit, la fin de ce type d’accords semble normale pour un jeu qui s’éteint lentement après cinq années de succès. Pokémon Go est sorti en 2016 et depuis, Niantic a ajouté beaucoup de contenu, organisant même des célébrations annuelles pour célébrer les étapes importantes du jeu.

Même la pandémie n’a pas entamé la popularité de Pokémon Go, qui nécessite de sortir pour chasser des pokémons ou interagir avec d’autres utilisateurs. Niantic a également procédé à quelques ajustements pour augmenter la distance requise pour se trouver à l’intérieur de lieux spécifiques dans le jeu, ce qui a permis aux gens de jouer sans problème, même au milieu d’un verrouillage.

Il convient de noter que ces disparitions de PokeStops ne concernent que le Japon, même s’il ne serait pas surprenant que des situations similaires se produisent dans le reste du monde à l’avenir. Tous les jeux mondiaux devront à un moment ou à un autre prendre fin, et Pokémon Go ne fera pas exception.

iPhone 13 vs. Xiaomi 11T Pro : lequel choisir ?

Pornhub, un autre gagnant de la chute de Facebook