in

Allumage et extinction de chauffage : les bons gestes pour économiser l’électricité

En adoptant quelques bons gestes simples et efficaces, il est possible de réaliser des économies d’électricité considérables en matière d’allumage et d’extinction de chauffage. Voici comment procéder pour optimiser la gestion de votre chauffage électrique tout en préservant votre confort thermique et en réduisant votre facture énergétique.

Réguler et programmer son chauffage

Pour économiser l’électricité lors du fonctionnement de votre chauffage, il est essentiel de bien réguler la température de chaque pièce et de programmer le fonctionnement du système en fonction de vos habitudes. Voici quelques conseils à suivre :

  • Installer un thermostat : cet appareil permettra de maintenir une température constante dans votre logement. Il est recommandé de régler la température à 19°C dans les pièces à vivre et à 16°C dans les chambres.
  • Utiliser des programmateurs horaires : ces dispositifs permettent d’adapter le fonctionnement du chauffage à vos besoins, en prévoyant une baisse de la température lorsque vous êtes absent ou pendant la nuit par exemple.

L’installation d’un système domotique peut également faciliter la gestion du chauffage. En effet, grâce aux objets connectés, il est possible de contrôler et programmer le chauffage à distance via une application mobile.

Gérer efficacement l’allumage et l’extinction du chauffage

La manière dont vous allumez et éteignez votre chauffage a un impact direct sur votre consommation d’électricité. Voici quelques recommandations pour optimiser ces gestes :

  • Allumer le chauffage progressivement : au lieu de mettre directement le thermostat à la température souhaitée, il est préférable de l’augmenter progressivement. Cela évitera de solliciter inutilement le système et de consommer trop d’énergie.
  • Éteindre le chauffage lors des absences : il est inutile de chauffer un logement vide. Pensez donc à éteindre votre chauffage avant de partir en vacances par exemple. Sachez également que certains chauffages possèdent une fonction « hors gel », qui permet de maintenir une température minimale dans le logement sans consommer beaucoup d’énergie.

Optimiser l’isolation thermique

Pour réduire la consommation d’électricité liée au chauffage, il est essentiel d’améliorer l’isolation thermique de votre logement, afin de limiter les déperditions de chaleur. Voici quelques pistes à explorer :

  • Isoler les combles et les murs : une mauvaise isolation peut entraîner jusqu’à 30% de pertes de chaleur. Il est donc important d’investir dans des matériaux isolants performants pour les combles et les murs.
  • Changer les fenêtres : les fenêtres sont également responsables de nombreuses déperditions de chaleur. Optez pour des fenêtres double ou triple vitrage, avec un bon coefficient d’isolation thermique.
  • Installer des volets : les volets, qu’ils soient roulants, battants ou pliants, constituent une barrière supplémentaire contre le froid et permettent de conserver la chaleur à l’intérieur du logement.

En complément de ces travaux d’isolation, pensez également à adopter quelques gestes simples au quotidien pour limiter les déperditions de chaleur :

  • Fermer les portes et les rideaux pour éviter les courants d’air
  • Calfeutrer les espaces entre les fenêtres et les murs

Au final, en combinant une régulation efficace du chauffage, une gestion optimale de l’allumage et l’extinction ainsi qu’une bonne isolation thermique, il est possible de réaliser des économies d’électricité significatives tout en préservant votre confort. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous accompagner dans la mise en place de ces solutions.