Découverte d’un nouveau trou noir 11 fois plus grand que le Soleil

Un nouveau trou noir a été découvert dans les profondeurs de l’espace. Sa masse est 11 fois supérieure à celle du Soleil et il se trouve dans un système binaire au sein de la galaxie du Grand Nuage de Magellan.

Le trou noir a été nommé NGC 1850 BH1 et sa présence a été détectée en observant le mouvement de l’étoile qui l’accompagne. Comme on le sait, les trous noirs ne peuvent être observés à l’œil nu. Les astronomes doivent donc recourir à des systèmes d’analyse plus complexes qui se concentrent sur ce qui se passe dans les corps qui les entourent.

Dans le cas de NGC 1850 BH1, le groupe de scientifiques de l’université de Göttingen a utilisé le télescope MUSE de l’observatoire européen pour étudier le mouvement d’une étoile de près de cinq fois la taille du Soleil. Cette étoile est l’autre corps du système binaire et son comportement a été analysé pendant deux ans.

Les astronomes ont découvert que cette étoile avait un mouvement très particulier et qu’il révélait l’existence du trou noir, même s’il n’a pas été vu directement. « Lorsque les trous noirs forment un système avec une autre étoile, ils affectent le mouvement de cette dernière d’une manière très subtile mais détectable », explique le Dr Stefan Dreizler.

NGC 1850 BH1 est le premier trou noir à être découvert dans un groupe d’étoiles relativement jeune ; ce groupe particulier a 100 millions d’années. Cette découverte servira à étudier la fonction de masse initiale, un processus qui se produit pendant la phase de formation des étoiles.