Des scientifiques créent un téléphone pour chiens : DogPhone

Un groupe de scientifiques de l’université de Glasgow a créé ce qui peut sembler à beaucoup n’être qu’une utopie : un téléphone pour chiens qui permet à ces derniers de communiquer avec leurs maîtres. Le nom ? DogPhone.

Le DogPhone n’a pas exactement la forme d’un téléphone, mais il remplit une fonction similaire en permettant à l’animal de compagnie d’appeler son propriétaire humain à distance. Il s’agit plutôt d’une balle très souple qui, lorsqu’elle est déplacée, envoie un signal à un ordinateur qui passe l’appel au téléphone de l’humain et fait également sonner une sonnerie de téléphone, afin que le chien sache où il doit se placer pour interagir.

La conception du DogPhone est passée par plusieurs phases. Avant sa version finale, une balle de tennis, une peluche, un peloton en plastique et même un bâton en bois que les chiens adorent ramasser ont été envisagés.

La chercheuse principale de l’équipe, le Dr Ilyena Hirskyj-Douglas, explique que les animaux domestiques peuvent améliorer leur vie et leur bien-être en maîtrisant mieux leurs besoins et la façon dont ils les communiquent aux autres, en particulier à leurs maîtres. « La technologie existe aujourd’hui pour mesurer les animaux de compagnie ou même leur donner de la nourriture à distance, mais jusqu’à présent, les chiens n’avaient pas vraiment beaucoup d’options.

L’appareil a été testé par le médecin avec son propre animal de compagnie, qui a bien sûr passé de nombreux appels par accident. Ou bien il appelait son propriétaire, mais une fois la communication établie, il ne montrait aucun intérêt pour l’appel.

Toutefois, les chercheurs pensent que certains de ces appels n’étaient peut-être qu’un accident du point de vue de l’homme, mais que le chien souhaitait peut-être effectivement générer une certaine forme d’interaction.

La conclusion de l’étude indique que ce DogPhone est un moyen de démontrer que les chiens peuvent effectivement contrôler la technologie et que, par conséquent, il est possible de créer des appareils qui leur sont spécifiquement destinés. Surtout, penser à ceux qui doivent passer de nombreuses heures de la journée loin de leurs maîtres et qui, de ce fait, génèrent une sorte de trouble émotionnel.