Elon Musk perd une autre fusée SpaceX Starship qui s’écrase au Texas

Une nouvelle fois, la fusée SpaceX Starship a échoué lors d’un nouveau vol d’essai, ont rapporté la NASA et la société détenue par Elon Musk.

C’est la fusée prototype Starship SN11 qui a effectué un vol d’essai ce mardi matin au Texas, aux États-Unis. Selon les premiers rapports, le vaisseau spatial a explosé au milieu du vol d’essai lors de l’atterrissage.

Dans les premières images publiées, on peut voir le lancement de la fusée de SpaceX et, plus tard, comment l’alimentation électrique a gelé en plein vol, provoquant son explosion et la chute de morceaux du vaisseau tout autour.

Au sujet de l’incident, le PDG de SpaceX a plaisanté sur son compte Twitter, avec un message qui disait : « Au moins, le cratère est au bon endroit ! »

Quant à ce qui s’est passé cette fois-ci, Elon Musk a indiqué qu’il semblait s’agir de problèmes avec le deuxième moteur pendant l’ascension. Il a toutefois précisé que les causes seraient déterminées ultérieurement, après examen des morceaux.

Il s’agissait du quatrième essai en vol à haute altitude d’un prototype de vaisseau spatial Starbase au Texas. La fusée devait réaliser une ascension d’environ kilomètres d’altitude, pour ensuite redescendre et se poser.

Le vaisseau spatial Starship et la fusée Super Heavy de SpaceX, appelés collectivement Starship, représentent un système de transport entièrement réutilisable conçu pour transporter un équipage et des marchandises en orbite terrestre, sur la Lune, sur Mars et au-delà.

Starship sera le lanceur le plus puissant jamais développé, capable de transporter plus de 100 tonnes en orbite terrestre, selon SpaceX.