in

La Chine interdit les transactions en crypto-monnaies

Le trading de crypto-monnaies vient de recevoir un coup dur. La Banque populaire de Chine a déclaré, vendredi 24 septembre, que toutes les transactions en crypto-monnaies seront illégales dans le pays, une étape supplémentaire dans sa tentative de les interdire.

Selon un rapport du Wall Street Journal, l’agence a annoncé cette mesure lors d’une série de questions posées par les investisseurs et a fait valoir que toutes les crypto-monnaies sans exception devaient être considérées comme illégales et devaient être interdites. L’agence a également demandé l’éradication de l’extraction de bitcoins et d’autres actifs numériques.

La banque centrale chinoise veut également empêcher les institutions financières, les sociétés de paiement et les sociétés Internet de faciliter les échanges de crypto-monnaies. À cette fin, elle renforcera le suivi et le contrôle de ces activités. Toutes les transactions liées aux crypto-monnaies (y compris celles effectuées par des plateformes étrangères à destination de résidents nationaux) seront déclarées comme des activités illégales en Chine.

« Toutes les crypto-monnaies, y compris le Bitcoin et l’Ether, ne sont pas des monnaies fiduciaires et ne peuvent pas circuler sur le marché », exprime la Banque populaire de Chine sur son site internet. « Ils mettent gravement en danger les biens des personnes », ajoute le rapport. L’agence de planification économique du pays est depuis longtemps à l’origine du blocage de ces transactions et a souligné à plusieurs reprises qu’il était nécessaire et urgent d’éradiquer les crypto-monnaies afin d’atteindre les objectifs d’émissions à faible teneur en carbone.

Selon Reuters, la valeur du bitcoin a chuté jusqu’à 5 % deux heures seulement après l’annonce de la Banque populaire de Chine.

Amazon lance Echo Studio avec le visage de Billie Eilish

Les 62 meilleurs films sur HBO et HBO Max (septembre 2021)