La NASA repousse le retour humain sur la Lune à 2025

La NASA a indiqué qu’elle avait dû reprogrammer le lancement de la mission Artemis III, qui ne pourra donc pas se poser sur la Lune en 2024.

Comme l’a indiqué son administrateur Bill Nelson, la mission est reportée, pour l’instant, à 2025.

À l’origine, la NASA voulait que le lancement ait lieu en 2028, mais l’ancien président Donald Trump a proposé d’avancer la mission de quatre ans en 2017.

« L’objectif de l’administration Trump d’un atterrissage humain en 2024 n’était pas basé sur la faisabilité technique », a expliqué Nelson.

Illustration de l’arrivée d’Artemis III sur la Lune. SpaceX

Selon le directeur, une partie du retard est due à l’action en justice de Blue Origin contre l’agence, qui a forcé la mise en attente d’un contrat avec SpaceX pour le développement d’un atterrisseur lunaire.

Nelson a fait remarquer que le désordre judiciaire a fait perdre près de sept mois de travail sur l’atterrisseur, qui serait utilisé pour transporter des astronautes sur la lune.

« Le retour sur la Lune aussi rapide et sûr que possible est une priorité pour l’agence. Toutefois, compte tenu de la demande récente et d’autres facteurs, il est probable que le premier atterrissage humain sous Artemis ne se fera pas avant 2025 », a déclaré M. Nelson dans un communiqué.

Avant de retourner à la surface de la Lune, la NASA se concentrera sur les essais en vol du vaisseau non habité Artemis I et d’Artemis II, une mission habitée qui fera le tour de la Lune.

« En ce qui concerne l’avenir, la NASA prévoit au moins 10 alunissages sur la Lune à l’avenir, et l’agence a besoin d’une augmentation significative du financement pour la compétition des futurs atterrisseurs, à partir du budget 2023 », a ajouté Nelson.