in

La tégénaire, grosse araignée de nos maisons : tout ce que vous devez savoir

Qui n’a jamais été surpris par la soudaine apparition d’une énorme araignée dans sa maison ? Dans nos contrées, il s’agit très souvent de la tégénaire, une espèce inoffensive, mais qui peut impressionner par sa taille. Découvrons ensemble cette créature qui partage notre quotidien.

La tégénaire : portrait d’un mygale européen

Souvent confondue avec la mygale à cause de sa taille imposante, la tégénaire est en réalité une espèce d’araignée très commune en Europe. Elle appartient à la famille des Agelenidae et on dénombre près de 670 espèces différentes dans le monde. En France, c’est surtout la grande tégénaire (Tegenaria atrica) et la tégénaire domestique (Tegenaria domestica) que l’on rencontre fréquemment dans nos habitations.

La tégénaire est facilement reconnaissable :

  • Par sa taille : elle peut atteindre jusqu’à 10 cm d’envergure avec les pattes étendues,
  • Par son corps allongé de couleur brunâtre avec des motifs plus clairs sur l’abdomen,
  • Par ses longues pattes fines et velues.

Néanmoins, malgré son aspect effrayant pour certains, la tégénaire est totalement inoffensive pour l’homme. Sa morsure, rare, n’est pas plus dangereuse que celle d’un moustique.

Comportement et mode de vie de la tégénaire

La tégénaire est une araignée nocturne. Elle passe ses journées cachée dans un coin sombre et sort la nuit pour chasser. Elle tisse une toile en forme d’entonnoir où elle attend patiemment qu’une proie vienne s’y engluer. Ses victimes favorites sont les insectes volants, mais elle ne dédaigne pas les autres arachnides et même les petits vertébrés.

En automne, lors des périodes de reproduction, il n’est pas rare de voir des mâles se promener en quête d’une femelle. Ils peuvent alors s’aventurer hors de leur toile et c’est souvent à ce moment-là qu’ils pénètrent dans nos maisons. Une fois l’accouplement réalisé, la femelle pond ses œufs dans un cocon qu’elle protège farouchement.

Il convient de noter que la tégénaire est une espèce bénéfique pour l’homme. En effet, en éliminant de nombreux insectes nuisibles, elle participe au contrôle des populations d’insectes dans nos habitations.

Que faire si vous trouvez une tégénaire chez vous ?

Premièrement, il est important de rappeler que la tégénaire n’est pas dangereuse pour l’homme. En cas de présence dans votre domicile, il n’est donc pas nécessaire de s’en débarrasser à tout prix. Si vous êtes effrayé par ces araignées, vous pouvez simplement les capturer avec un verre et une feuille de papier et les relâcher à l’extérieur.

Il est également possible de limiter leur présence en évitant de laisser des amas de bois ou des tas de pierres près des entrées, en limitant l’éclairage extérieur qui attire les insectes, ou encore en utilisant des répulsifs naturels comme la lavande ou le vinaigre blanc.

Enfin, souvenez-vous que la tégénaire est notre alliée dans la lutte contre les insectes nuisibles. Alors la prochaine fois que vous croiserez son chemin, considérez-la peut-être sous un autre angle !