Lady Gaga reçoit les clés de la ville de West Hollywood

Lady Gaga fait doublement la fête ! Le jour où « Born This Way » fête les 10 ans de sa sortie, elle reçoit les clés de West Hollywood.

Bien que Lady Gaga ait fait ses premiers pas dans l’industrie musicale en 2005, elle reste une artiste fraîche, qui propose et se réinvente.

Bien que Lady Gaga ait acquis une renommée mondiale depuis son premier album sorti en 2008, elle s’est imposée comme une légende en 2011 avec Born this way. Au milieu de controverses sur la religion et la censure pour la communauté LGBT, l’artiste a gagné encore plus d’attention et a atteint la première place des charts dans plus de 30 pays.

Dix ans après avoir réalisé un tel exploit, l’artiste continue d’être présente et s’est positionnée comme une célébrité dans différents médias, puisqu’en plus de s’être aventurée dans le cinéma et la comédie, elle s’est montrée plus libre que jamais dans chaque projet qu’elle accepte de réaliser.

 

Lady Gaga a reçu un honneur qui met en valeur sa carrière et l’influence qu’elle a dans la communauté de West Hollywood, où le maire Lindsey P. Horvath lui a remis les clés de la ville en reconnaissance de l’impact culturel de sa musique.

Lady Gaga a assuré qu’elle « honorera et chérira » ce geste en portant un T-shirt commémoratif de son album d’il y a dix ans, des bijoux de Justine Stone, Martine Ali et Balenciaga, ainsi que des bottes à plateforme en vinyle.

La chanteuse a profité de l’occasion pour se rendre à l’inauguration d’une peinture sur Robertson Boulevard. Cette œuvre d’art a été réalisée en l’honneur de la communauté LG BTQIA et se trouve à l’extérieur du bar The Abbey à Los Angeles.

Gaga a construit une solide carrière médiatique malgré des obstacles tels que la dépression et la fibromyalgie. Elle s’est récemment ouverte sur la difficulté de surmonter une grossesse causée par le viol d’un producteur de musique alors qu’elle n’avait que 19 ans ; malgré le traumatisme qu’elle a subi, elle refuse de révéler l’identité de son agresseur.