L’Apple Car serait entièrement autonome et pourrait arriver en 2025.

Selon un article de Bloomberg, Apple accélère le développement de son Apple Car afin qu’elle soit prête pour 2025.

Selon l’article, la société Apple évalue deux versions : l’une d’elles consiste en un véhicule doté d’un système de conduite autonome limité. En d’autres termes, elle dépendra de l’intervention humaine, comme c’est le cas pour la Tesla.

L’autre option est beaucoup plus ambitieuse. Selon l’une des sources consultées par Bloomberg, le véhicule qu’Apple a l’intention de construire serait totalement autonome ; en fait, il n’aurait même pas de volant ni de pédales.

Tout indique que l’entreprise aurait opté pour cette deuxième version. En fait, Kevin Lynch, l’un des principaux responsables des logiciels de l’entreprise, est celui qui a le plus insisté pour que la première version de l’Apple Car soit totalement autonome.

Dans le même temps, la voiture sera équipée d’un système d’infodivertissement. Pour cela, il serait équipé d’un grand écran tactile de type iPad, situé au milieu du véhicule, pour l’interaction avec l’utilisateur.

Un autre aspect pertinent pour les ingénieurs qui le développent est la sécurité. « Apple cherche à mettre en place des garanties plus solides que celles proposées par Tesla et Waymo », note Bloomberg.

La voiture pourrait donc avoir la capacité d’activer des couches de systèmes de secours pour prévenir les défaillances de la conduite et des systèmes de sécurité. En outre, l’entreprise n’exclut pas d’ajouter un mode de prise en charge d’urgence à l’Apple Car.

Enfin, l’entreprise affirme avoir fait des progrès significatifs dans la création du processeur qui pourrait être intégré à la voiture.

Cette puce a été mise au point par la même équipe qui est à l’origine des processeurs de l’iPhone, de l’iPad et du Mac. Elle est composée de processeurs neuronaux capables de gérer l’intelligence artificielle nécessaire à la conduite sans intervention humaine.