Les Mazda s’arrêteront si le conducteur a des problèmes de santé

Mazda veut révolutionner la sécurité lors de la conduite d’une voiture et prévenir les accidents qui touchent à la fois les passagers du véhicule et les tiers, c’est pourquoi elle développe un système qui arrêtera une voiture si le conducteur a des problèmes de santé.

Pour ce faire, ils utiliseront des caméras qui seront installées à l’intérieur de la cabine. Les images captées permettront d’établir si le conducteur a un problème, par exemple si la personne s’évanouit sur le volant.

Le système, développé en collaboration avec l’université de Tsukuba, analysera les habitudes de conduite, les mouvements du corps, les expressions du visage et d’autres indicateurs d’un éventuel problème de santé soudain, avant même que le conducteur n’en soit conscient.

Un détail important de la technologie de Mazda est que la voiture ne s’arrêtera pas immédiatement sur place, mais qu’elle se déplacera vers un endroit sûr de la route où l’arrêt ne causera pas d’autres désagréments sur la route. En plus de ce qui précède, il y aura également des alertes pour les autres conducteurs : feux, coups de klaxon ou même appel aux services d’urgence, bien que les détails exacts soient encore à définir.

Mazda prévoit que le système sera disponible d’ici 2025, et pas seulement sur ses modèles de luxe, mais aussi sur les voitures destinées au grand public. Dans un premier temps, il sera déployé en Europe et au Japon, mais pourrait également être disponible sur le continent américain.

La technologie de Mazda vise à prévenir les accidents de la route dans l’un des pays les plus vieillissants du monde, le Japon. Toutefois, Mazda n’est pas le seul à travailler sur un tel système, d’autres constructeurs comme Toyota et Volkswagen y travaillent également.