L’Islande se moque de Facebook et de Zuckerberg : l’Icelandverse est dévoilé

 

L’Islande souhaite donner un coup de fouet à son industrie touristique, durement touchée par la pandémie de COVID-19. Et pour ce faire, rien de mieux que de se moquer de Mark Zuckerberg et du métavers au moyen d’une publicité dans laquelle ils parlent de l’Icelandverse.

L’annonce a été publiée par Inspired by Iceland, l’organisation touristique du pays européen, sur ses médias sociaux. On y voit un personnage inspiré de Mark Zuckerberg, ce qui est évident non seulement dans son apparence, mais aussi dans sa façon de s’exprimer, avec des phrases lues de façon presque robotique et un regard très étrange à la caméra.

« Dans l’Islandiverse, tout est réel, et ce depuis des milliers d’années », déclare Zack Mossbergsson, le directeur de la vision de l’Icelandverse. « C’est complètement immersif, l’eau est mouillée et il y a des humains avec qui se connecter. »

Bien que la vidéo ait un ton humoristique, elle met bien en évidence les merveilles naturelles de l’Islande, qu’il s’agisse de la flore et de la faune, de ce qui se passe dans le ciel avec les aurores boréales ou au niveau du sol avec les geysers et les chutes d’eau, y compris la plus grande chute d’eau du monde, qui se trouve sous l’océan. Et le mieux, c’est que pour voir tout cela, « il n’est pas nécessaire d’avoir l’air bizarre en portant un casque de réalité virtuelle », affirment les Islandais.

La parodie ne semble pas déranger Mark Zuckerberg, bien au contraire. Le fondateur de Facebook a laissé un commentaire sur le post d’Icelandverse sur le même réseau social, où il a assuré qu’il devra bientôt visiter l’endroit et féliciter Zack Mossbergsson d’avoir utilisé de la crème solaire.