in

Nintendo : Cette Dreamcast avec un Ryzen 5 Pro et 16 Go de RAM est géniale.

La communauté des moddeurs trouve toujours le moyen de surprendre avec ses créations. Cela va de la Nintendo Switch “la plus grande du monde” à une PS5 entièrement repensée et refroidie par liquide. La vérité, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour proposer une autre œuvre folle. Cette fois-ci, ils ont réussi à transformer un… Sega Dreamcast en un PC de jeu.

L’utilisateur de YouTube Temujin123 a été chargé de donner une nouvelle vie à la légendaire console de Sega. Par le biais d’une vidéo, il a documenté chaque moment du processus de transformation, qui, soit dit en passant, n’a pas été facile, car il a dû localiser plus de composants que la Dreamcast intégrée à l’origine. C’est-à-dire, a dû optimiser l’espace intérieur au maximum..

Pour atteindre son objectif, Temujin123 a conçu une base avec des balises métalliques pour monter la carte mère. A ce stade, il a utilisé un kit ASRock X300M. Il s’agit d’une carte avec les connexions essentielles pour les configurations “Mini PC”. En revanche, il ne dispose pas d’emplacements PCIe pour les cartes graphiques, bien qu’il n’y ait pas non plus de place pour celles-ci.

Le moddeur a opté pour une option de stockage triple. Un SSD Samsung 970 Evo de 1 To (M.2), un Corsair Force MP510 de 960 Go (M.2) et un Samsung 830 de 120 Go (SATA). La Dreamcast était également équipée d’une connectivité sans fil. Temujin123 a utilisé l’un des emplacements M.2 pour ajouter une carte Wi-Fi Intel à double bande.

Sega Dreamcast

Une Dreamcast modifiée et prête à jouer

Il ne fait aucun doute que le boîtier de la Dreamcast n’a pas été conçu pour accueillir le matériel actuel, qui génère d’ailleurs davantage de chaleur. Afin d’éviter les problèmes de température, Temujin123 a décidé d’installer la carte mère vers le bas, de sorte que le ventilateur du CPU soit vers le bas, légèrement en saillie.

À ce stade, le moddeur a choisi le processeur. AMD Ryzen 5 Pro 4560G avec graphiques intégrés Radeon Vega 8.. En outre, deux modules Crucial Balixtix SO-DIMM 3600 MHz de 8 Go et un lecteur DVD Matshita UJ8C0 (SATA).

Le résultat ? Un mini PC déguisé en Dreamcast capable de faire tourner quelques jeux Windows DVD comme Supreme Commander (2007). Une fois de plus, les moddeurs ont trouvé le moyen de redonner vie à une console qui, pour une raison ou une autre, était incomprise à son époque.

 

Les looks d’Ester Expósito pour le 74e Festival de Cannes

Cet accessoire de beauté Lidl qui fait le buzz sur TikTok, Instagram et Youtube !