in

Paris Hilton : elle se lance dans la crypto via les NFT !

Paris Hilton, tout le monde connaît ! Mais les NFT ? De plus en plus populaires, on entend partout parler de ces jetons virtuels qui propulsent les œuvres d’art digitales sur le devant de la scène. Alors que sont-ils exactement ? Et pourquoi la riche héritière a-t-elle décidé d’investir dans les cryptomonnaies ? Réponse !

La ruée vers l’or digital !

Playboy, McDonald’s, Gucci, Christie’s… Ils ont tous décidé de se lancer à l’assaut des NFT ! Plus récemment, c’est même la riche héritière Paris Hilton qui déborde d’engouement pour l’art digital.

“Je vois les NFT (…) comme l’avenir économique des créateurs de contenu. Ils utilisent la technologie blockchain pour aider les créateurs à augmenter la valeur de leur travail et à le partager avec leurs fans en temps réel.”

Alors pourquoi tant de bruit autour de ce nouveau marché des œuvres numériques ? Eh bien tout simplement parce qu’il est révolutionnaire ! En effet, il faut savoir que derrière les NFT se cachent en réalité des jetons cryptographiques émis par une blockchain. C’est elle qui garantit le titre de propriété de l’œuvre numérique comme étant unique et donc infalsifiable. Pour le dire autrement, les NFT permettent à des artistes de vendre leurs créations originales sur la toile en certifiant qu’il s’agit d’une œuvre unique. Il s’agit donc d’une technologie qui ouvre la voie à bon nombre de créateurs pour se faire connaître et commercialiser leur art. Mais ça ne s’arrête pas là !

Le pouvoir aux artistes

Pour pouvoir créer des jetons cryptographiques, il faut en passer par l’Ethereum, une cryptomonnaie. Alors pourquoi elle plutôt que le Bitcoin ? Eh bien tout simplement parce qu’elle est non fongible, c’est-à-dire que chaque jeton reste unique. Voilà pourquoi, les NFT intéressent beaucoup le milieu de l’art puisque évidemment, les œuvres digitales proposées sont protégées par un titre de propriété. Mais là où cela devient intéressant pour les artistes, c’est qu’ils ne sont absolument plus soumis à un système de cotation et n’ont plus besoin d’avoir à négocier avec un distributeur ou un agent.

Du coup, la valeur de leur travail augmente et ils peuvent même travailler en temps réel en publiant directement leurs œuvres d’art sur une plateforme. En outre, il faut savoir que lorsqu’un acheteur décide de faire l’acquisition d’une œuvre d’art et de la revendre, l’artiste percevra des royalties sur les ventes secondaires de l’ordre de 10 %. Et voilà pourquoi Paris Hilton conclut simplement : “Cela ne s’est jamais produit auparavant et c’est époustouflant de voir à quel point cela peut changer les choses pour les artistes.”

Koh-Lanta All Stars 2021 : La liste des 24 participants quelle déception !

Fast and furious” dans les airs : deux avions de ligne sur le point d’atterrir font la “course” jusqu’au sol