in

Un guide de base d’Excel pour vous aider à démarrer avec succès

Maintenant que Halloween approche, vous voulez faire peur à quelqu’un ? Vous n’avez besoin que d’un seul mot : Excel. Résistante et stigmatisée, c’est sans doute l’une des applications qui rend la plupart des gens nerveux. Cependant, si vous apprenez à bien le connaître, vous débloquerez de nombreuses possibilités qui pourraient vous faciliter la vie et le travail. Alors, faites-vous partie de ceux qui refusent de l’utiliser ? N’en ayez pas peur : voici ceci Guide de base pour vous permettre de démarrer avec Excel avec succès.

Qui utilise Excel et à quoi sert-il ?

Excel vous permet d’effectuer toutes sortes de calculs, des plus basiques comme l’addition et la soustraction, aux opérations plus complexes. Mais il vous permet également de manipuler des tableaux de données, de créer des graphiques et de créer une base de données pour organiser vos informations.

Bien qu’elle ait souvent été stigmatisée comme un outil destiné aux analystes financiers, aux comptables ou aux administrateurs, les possibilités qu’elle offre sont aujourd’hui beaucoup plus larges et peuvent être utilisées par quiconque ose s’y essayer.

Les bases d’Excel

Par défaut, un nouveau document ou classeur Excel comporte trois feuilles ou feuilles de travail. Chaque feuille est composée de cellules individuelqui sont regroupés en rangées y colonnes. Alors que les lignes sont numérotées, les colonnes sont identifiées par des lettres.

Chaque cellule est unique et est identifiée par les coordonnées de l’intersection d’une ligne et d’une colonne, par exemple A1 ou B1. Dans chaque feuille de calcul, il y a plus d’un million de lignes et 16 000 colonnes.

Vous pouvez inclure des constantes textuelles ou numériques, formules o fonctions dans n’importe quelle cellule. Les formules sont des codes qui fournissent un résultat (comme une addition ou une soustraction) et les fonctions sont des opérations prédéfinies qui facilitent les processus (comme la recherche dans une base de données).

Créer une feuille de calcul Excel

Pour créer une feuille de calcul Excel, vous devez effectuer les étapes suivantes :

Ouvrez l’application Excel.
Allez à l’onglet Onglet Fichier, appuyez sur l’option Nouveau et ensuite Livre vierge ou choisissez l’un des modèles Excel.

Vous pouvez également ouvrir un document existant à l’adresse suivante Archives˃Open et recherchez le document sur votre ordinateur.

Ce que vous trouverez dans une feuille de calcul Excel

Dans chaque feuille de calcul Excel, vous trouverez un certain nombre d’éléments qu’il est important de reconnaître afin de faciliter l’utilisation de l’application.

Menu principal

Situé sous la barre de titre ou le nom de la feuille de calcul, il vous permet d’accéder rapidement à six onglets, chacun contenant un ensemble spécifique de commandes.

Fichier: permet de créer un fichier ou d’ouvrir un fichier existant, d’enregistrer un document, d’imprimer, etc.
Accueil: utilisé pour copier, couper ou coller des cellules et travailler sur la mise en forme.
Insérer: permet d’insérer des images, des graphiques, des filtres, des liens ou des tableaux.
Mise en page : sert à formater la feuille ou à régler les aspects de l’impression, entre autres.
Formules : fournit un accès rapide aux fonctions Excel et des assistants pour les réviser, entre autres.
Données : facilite l’importation de données, ainsi que le filtrage et le regroupement des données existantes dans votre feuille de calcul.
Révision : vous permet de vérifier l’orthographe, de suivre les modifications, d’insérer des commentaires ou de protéger un document.
Voir: permet de modifier facilement l’affichage des feuilles Excel.

Barre de formule


Située sous le menu principal, la barre de formule est composée de deux éléments :

Adresse cellulairesitué à l’extrême gauche, identifie la cellule active.
Contenu des cellulessitué à droite de l’adresse de la cellule, il est utilisé pour saisir des valeurs, du texte ou une formule ou fonction Excel.

Barre d’état


En bas à gauche du classeur, toutes les feuilles de calcul de votre classeur Excel sont affichées.

Bien que par défaut, chaque nouveau classeur comporte trois feuilles, vous pouvez en créer autant que vous le souhaitez. Il suffit d’appuyer sur le bouton situé à côté de la dernière cellule (une feuille blanche avec un flash) ou en appuyant sur Shift + F11 sur votre clavier.

Si vous le souhaitez, vous pouvez changer le nom de chaque feuille en double-cliquant sur son nom ou en cliquant avec le bouton droit de la souris sur le nom d’une feuille et en choisissant l’option Renommer.

Comment saisir des données dans une feuille de calcul Excel.

Pour commencer à utiliser Excel, vous devez savoir comment saisir des données. Il vous suffit d’effectuer les entrées suivantes.

Placez le cours dans la cellule où vous voulez entrer des données, par exemple A1.
Rédigez le contenu. Veuillez noter que si vous souhaitez effectuer des opérations mathématiques (telles que l’addition ou la soustraction), les chiffres ne doivent jamais être accompagnés de texte.
Appuyez sur Entrez et le curseur se déplacera vers la cellule inférieure, dans ce cas. A2.

Quelles sont les formules et fonctions de base d’Excel ?

Vous pouvez ajouter, soustraire, multiplier et diviser dans Excel sans utiliser les fonctions intégrées. Il suffit d’utiliser quelques opérateurs de base pour l’addition, la soustraction, la multiplication et la division : +, , *, /.

Cependant, il existe également des centaines de fonctions et de combinaisons de formules qui peuvent être utilisées dans les feuilles de calcul. Ce sont les plus basiques :

=SUM () : somme une série de cellules ensemble.
=AVERAGE () : calcule la moyenne d’une série de cellules
=SI () : vérifie si une condition est remplie et renvoie une valeur, en fonction du résultat.
=MIN () : renvoie la valeur minimale d’une série
=MAX () : renvoie la valeur maximale d’une série
=COUNT : compte le nombre de cellules qui contiennent des chiffres.
=SEARCHV() : recherche une valeur dans une table et renvoie le résultat.

Les formules et les fonctions peuvent contenir des références à des cellules, des plages de cellules, des opérateurs numériques et des constantes, mais elles doivent toujours commencer par le signe égal (=). Voici quelques exemples.

Références cellulaires : =A1. Renvoie le contenu de la cellule A1.
Formule avec référence de cellule : =A1+A5. Fournit la somme du contenu des cellules A1 et A5.
Intervalles entre les cellules=SUM(A1:A5). Les intervalles sont identifiés par deux points ( :). Dans ce cas, il fournit la somme du contenu de toutes les cellules entre A1 et A3.

Si vous connaissez le nom d’une fonction particulière, mais que vous ne savez pas comment la créer, vous pouvez accéder à l’assistant de fonction – situé dans la barre de formule – pour obtenir de l’aide.

Avec ces éléments, vous êtes maintenant prêt à commencer à explorer l’application. Si vous le souhaitez, vous pouvez également consulter notre guide des meilleures astuces Excel.

Pourquoi les acteurs de James Bond détestent-ils le personnage ?

Instagram vous fera savoir s’il rencontre des problèmes techniques.