in

Un scientifique de renom prévient que les contacts extraterrestres attendus pourraient mettre fin à la vie sur Terre

Le physicien Mark Buchanan affirme que toute civilisation extraterrestre capable d’atteindre la Terre serait bien plus avancée que nous.

Tenter de contacter d’autres civilisations extraterrestres pourrait être “extrêmement dangereux” pour l’humanité et même provoquer la fin de la vie sur Terre, estime le physicien et écrivain scientifique Mark Buchanan dans un récent article publié par le Washington Post.

Le scientifique prévient que si l’humanité entre en contact avec des extraterrestres, quels qu’ils soient, ils seraient “bien plus avancés” que nous, puisque la plupart des étoiles de notre galaxie sont bien plus anciennes que le Soleil.

Nombre de ces civilisations “auraient probablement pris des mesures importantes pour commencer à explorer et éventuellement coloniser la galaxie“, affirme l’expert.

Quant à savoir pourquoi aucune preuve de l’existence d’extraterrestres n’a encore été trouvée, malgré les efforts déployés pour les trouver, l’auteur suppose que les extraterrestres seraient si étrangers et si différents de nous que “nous ne pouvons tout simplement pas interagir avec eux“.

Il se pourrait également que les civilisations extraterrestres aient choisi de garder le silence car elles sont conscientes que l’envoi de signaux vers d’autres mondes pourrait entraîner une catastrophe. Pour argumenter sa position, l’auteur se tourne vers le colonialisme, qui regorge de cas où une civilisation a détruit ou réduit en esclavage une autre moins avancée.

Qu’en pensent les collègues de Buchanan ?

Le physicien s’inquiète des tentatives de ses collègues de développer le programme METI (Messaging Extraterrestrial Intelligence), qui vise à diffuser des messages vers d’autres étoiles dans l’espoir de contacter d’autres civilisations.

Douglas Vakoch, de METI International, estime qu’il est “irréaliste” de s’inquiéter du danger d’une invasion extraterrestre, puisque l’humanité envoie des signaux de télévision et de radio dans l’espace depuis un siècle. Une civilisation beaucoup plus avancée les aurait déjà détectés, et si elle voulait envahir notre planète, elle l’aurait fait.

Vakoch pense également que les extraterrestres auraient pu relever le défi d’empêcher leur propre disparition en tant qu’espèce. Nous, les humains, risquons donc de perdre cette “orientation” qui “pourrait améliorer la durabilité de notre propre civilisation“.

À la recherche d’un consensus mondial

L’astronome John Gertz préconise une approche plus globale et propose d’introduire des lois et des accords internationaux qui interdiraient aux individus ou aux États d’entrer en contact avec des extraterrestres. En l’absence d’un large consensus au sein d’un organisme mondial, tel que l’ONU, de telles tentatives devraient être considérées comme une “mise en danger imprudente de l’humanité tout entière” et devraient entraîner des conséquences pénales.

Étant donné que l’on entre en terrain inconnu et compte tenu de tous les risques encourus, l’expert est favorable à l’attente, ce qui ne veut pas dire qu’il faut oublier la question, car les capacités d’écoute passive s’améliorent.

Diverses agences américaines ont enquêté sur des rapports d’observations d’ovnis présumés enregistrés par le personnel militaire américain. Le gouvernement prévoit de publier ce mois-ci un rapport sur la question dans lequel – selon certains médias – il ne confirmera pas qu’il dispose de preuves d’une activité extraterrestre.

VIDÉO : Un chien bloquant le passage d’un bébé et l’empêchant de monter un escalier fait sensation sur Internet

Vidéo : Ronaldo pète un câble et jette deux bouteilles de coca en conférence de presse