in

James Franco doit payer 2,2 millions de dollars pour clore une affaire d’abus sexuels

Deux étudiants en théâtre ont porté plainte contre l’acteur. James Franco devra payer une somme d’un million de dollars pour se débarrasser de ses ennuis judiciaires.

James Franco devra payer une somme de 2,235 millions de dollars pour clore son affaire d’abus sexuels.

L’allégation a été faite par deux étudiants intérimaires en octobre 2020. Les étudiants ont affirmé que l’acteur les avait forcés à jouer des scènes de plus en plus explicites devant la caméra.

Le mouvement #MeToo a révélé d’innombrables cas d’inconduite à Hollywood. Dans ce contexte, l’affaire est devenue un recours collectif putatif.

Selon la plainte, les personnes qui ont suivi les cours de Franco à l’école de cinéma Studio 4 à New York et à Los Angeles ont été victimes de fraude.

Le règlement attend l’approbation d’un juge à Los Angeles.

Comme le rapporte The Hollywood Reporter, l’acteur a également accepté des conditions “non financières”, bien que les détails précis de cette partie ne soient pas encore disponibles.

Le règlement exigera que les plaignants renoncent à leurs revendications et que les autres étudiants retirent leurs plaintes pour fraude contre l’acteur vedette.

Ceux qui sont membres de la classe auraient quelques mois pour se retirer. L’argent non réclamé irait au National Women’s Law Center.

Doug Peters

Dans le cadre du règlement, les parties ont également convenu d’une déclaration qui se lit en partie comme suit : “Bien que les défendeurs continuent de nier les allégations de l’action en justice, ils reconnaissent que les plaignants ont soulevé des questions importantes ; et toutes les parties croient fermement que le moment est venu de se concentrer sur la lutte contre les mauvais traitements infligés aux femmes à Hollywood.”

Il poursuit : “Tous s’accordent sur la nécessité de veiller à ce que personne dans l’industrie du divertissement, indépendamment de sa race, de sa religion, de son handicap, de son ethnicité, de son origine, de son sexe ou de son orientation sexuelle, ne soit confronté à la discrimination, au harcèlement ou aux préjugés de quelque nature que ce soit.”

Lidl : Ce barbecue indispensable pour l’été à moins de 20 € !

La série du Seigneur des Anneaux est plus ambitieuse que vous ne le pensez